Français English
Recherche par marques

Frais de port réduits à partir de 59€

Recevez notre newsletter
Nouveautés
Recharge naturelle Bouncy et Bristle Bone
Recharge naturelle Bouncy et Bristle Bone

3.84 €



Bristle Bone
Bristle Bone

6.92 €



Tug a Jug
Tug a Jug

9.11 €



Waggle
Waggle

3.88 €



Bouncy Bone
Bouncy Bone

5.13 €



Twist n treat
Twist n treat

2.97 €



Adaptil chien spray 20 ml
Adaptil chien spray 20 ml

11.70 €



Ballon pour chevaux
Ballon pour chevaux

50.50 €



Cutene 100 ml
Cutene 100 ml

24.90 €



Cube confort pour furet
Cube confort pour furet

21.00 €



Cage Ovo Home pour hamster
Cage Ovo Home pour hamster

28.00 €



Cage N'ZO
Cage N'ZO

37.80 €



Informations

Actualités
REVOILÀ LES AOÛTATS !
Dans l'herbe, tu n'oseras plus te rouler...
Protégez vos enfants en faisant entrer saletés et animaux à la maison !
Parapharma-veterinaire vous propose les Elixirs floraux - Fleurs de Bach pour vos animaux
Peste bovine : la première maladie animale éradiquée de la planète
L 'ANIMAL DE COMPAGNIE EST PLEINEMENT INTEGRE AUX FOYERS FRANCAIS
Les otites externes chez le chien
LES CALCULS URINAIRES DU CHAT
Education virtuelle
Les vaches sont de bonnes copines !
Parapharma-veterinaire.com propose en nouveauté un test urinaire rapide de gestation pour les juments. Cavaliers et propriétaires de chevaux profitez-en!
Soigner les animaux à l'homéopathie, c'est possible et ça marche!
Animal errant : que faire ?
1er cas de leishmaniose cutanée bovine en suisse
Les cas de botulisme sont en quasi-totalité d'origine alimentaire en France
Une crème solaire pour les chiens et chats !
Le site de rencontre pour animaux UNIMALIA fait peau neuve!
La société Animaderm vous propose "Shampoo", extrêmement efficace sur toutes les taches de vos chevaux
Découvrez l'association Gueule de Chien
Tous les chats de plus de 7 mois nés après le 1er janvier 2012 devront être identifiés
Aider les animaux : Forum d'entre-aide pour la protection animalière
Techniques d'élevage, un blog pour tout savoir sur vos animaux : élevage, alimentation, soins, maladies...
Les inscriptions de chiens de race enregistrent une hausse de 6 %
A Toulouse, les chiens repèrent les endroits où se soulager
L'identification par boucle auriculaire chez les chevaux
Un mouton, ce n'est finalement pas si bête
Protégez les chiens contre la leishmaniose : une nécessité en 2011
Le danger de leishmaniose existe toujours : une nouvelle étude précise l'évolution de la maladie en France

RencontreMonChien.com, le site de rencontre pour ceux qui aiment les chiens.
Dormir avec son animal : quel risque zoonotique?
Proposition de loi. Identification des félins
Les chats et les chiens seront sur un pied d'égalité en termes de traçabilité

Une mutation génétique est liée à la hausse des aptitudes athlétiques du whippet
Zoom sur la maladie des griffes du chat
La lutte contre les puces est le principal rempart à cette zoonose

FrenchToutou.com : le site canin francophone au service des particuliers et des professionnels.
Identification des chats : le propriétaire influe dans l'acceptation d'un collier
Côté éthique, les vétérinaires sont dans le trio de tête des professionnels
Les doyens des chats et des chiens ont 39 et 24 ans
Certaines fourmis légionnaires ont un statut spécialisé de "bouche-trou"
Chiens perdus. Complément de l'identification électronique
Toutourazzi, le web magazine 100% actu et nouvelles tendances pour chiens d’exception.
CHEVAUX : Tempérament : sous l'influence de plusieurs facteurs
La boutique J'aiduchien.com vous propose une collection originale d'articles et accessoires mode pour le confort, le look et le soin de vos animaux favoris.
L'État n'emboite pas le pas de l'Europe en matière d'identification
La possession d'un animal reste l'un des plus grands désirs des enfants
Une proposition de loi pour limiter l'abattage rituel
Avoir un chien durant la petite enfance influence le développement immunitaire et les maladies atopiques
Les français peu objectifs sur le poids de leurs animaux
Les Français et l'adoption; avant tout une question de bonheur
De la viande issue de vaches clonées vendue au Royaume-Uni
Supplémentation en vitamine A chez des chiots: pas d'effet néfaste quelle que soit la dose
Médicament : vers un marché unique
En Alsace, un "club de vacances" standing pour chiens et chats.
Cri d'alarme en Afrique: risques de disparition de certaines espèces de bétail.

Voir toutes les dépêches
mercredi 20 octobre 2010
 

 

Sondage

Les résultats d'un sondage réalisé en août dernier par Mediaprism pour la société protectrice des animaux sur les français et l'adoption mettent en avant la notion de bonheur, apporté à l'animal et engendré par sa présence, pour justifier sa possession.

 

82% des répondants possédaient au moins un animal et 56% de ceux qui n'en avaient pas se disaient prêts à en accueillir un.

 

Parmi les motivations citées pour posséder un animal, 60 % des propriétaires le font pour le rendre heureux, 61% car cela correspond à leur style de vie et 46 % choisissent un chien ou un chat pour la compagnie qu'il leur procure.

 

Seuls 15% des personnes interrogées ont pris un animal pour faire plaisir à leurs enfants.

 

Les futurs nouveaux propriétaires évoquent eux aussi le bonheur de l'animal en première intention.

 

Les raisons évoquées pour justifier la non possession d'un animal sont le manque de temps à lui consacrer (62%), le problème des vacances (60%), le domicile non adapté (49%).

 

Le coût engendré par un animal n'est mentionné que par 27% des répondants.

 

La grande majorité du panel est conscient de l'espérance de vie d'un animal et donc de l'engagement représenté par sa possession.

 

Volonté d'avoir un animal « rien qu'à soi »

 

Concernant les modalités d'acquisition d'un animal, le réflexe de l'achat pour accueillir un animal de compagnie est encore fort puisque 45% d'entre eux ont procédé de cette manière pour accueillir leur compagnon.

 

Le refuge n'a été choisi que par 23% des propriétaires mais est une solution envisagée à un moment ou à un autre par 8 personnes sur 10. Les freins évoqués pour ne pas s'y rendre sont la volonté d'avoir un animal « rien qu'à soi », avec lequel construire une histoire (51% des réponses) et la réticence à ne pas connaître le passé de l'animal (38%).

 

Concernant l'abandon, les connaissances du publics sont assez lacunaires. 1 % des répondants a avoué avoir déjà abandonné un animal. Seul 61 % du public sait qu'un animal divaguant est conduit en fourrière et 42 % sont au courant de la durée légale du délai de garde (8 jours). Les proportions réelles des euthanasies pratiquées pour cause de non adoption sont peu connues du grand public.

 
Voir toutes les dépêches