Français English
Recherche par marques

Frais de port réduits à partir de 59€

Recevez notre newsletter
Nouveautés
Adaptil chien spray 20 ml
Adaptil chien spray 20 ml

11.70 €



Ballon pour chevaux
Ballon pour chevaux

50.50 €



Cutene 100 ml
Cutene 100 ml

24.90 €



Cube confort pour furet
Cube confort pour furet

21.00 €



Cage Ovo Home pour hamster
Cage Ovo Home pour hamster

28.00 €



Cage N'ZO
Cage N'ZO

37.80 €



Abri pour reptile
Abri pour reptile

10.90 €



Terrarium pour reptiles et amphibiens
Terrarium pour reptiles et amphibiens

94.00 €



Toilette angulaire
Toilette angulaire

4.20 €



Maisonnette végétale
Maisonnette végétale

7.20 €



Abri pour rongeurs
Abri pour rongeurs

67.60 €



Enclos d'extérieur octogonal
Enclos d'extérieur octogonal

30.30 €



Informations

Actualités
REVOILÀ LES AOÛTATS !
Dans l'herbe, tu n'oseras plus te rouler...
Protégez vos enfants en faisant entrer saletés et animaux à la maison !
Parapharma-veterinaire vous propose les Elixirs floraux - Fleurs de Bach pour vos animaux
Peste bovine : la première maladie animale éradiquée de la planète
L 'ANIMAL DE COMPAGNIE EST PLEINEMENT INTEGRE AUX FOYERS FRANCAIS
Les otites externes chez le chien
LES CALCULS URINAIRES DU CHAT
Education virtuelle
Les vaches sont de bonnes copines !
Parapharma-veterinaire.com propose en nouveauté un test urinaire rapide de gestation pour les juments. Cavaliers et propriétaires de chevaux profitez-en!
Soigner les animaux à l'homéopathie, c'est possible et ça marche!
Animal errant : que faire ?
1er cas de leishmaniose cutanée bovine en suisse
Les cas de botulisme sont en quasi-totalité d'origine alimentaire en France
Une crème solaire pour les chiens et chats !
Le site de rencontre pour animaux UNIMALIA fait peau neuve!
La société Animaderm vous propose "Shampoo", extrêmement efficace sur toutes les taches de vos chevaux
Découvrez l'association Gueule de Chien
Tous les chats de plus de 7 mois nés après le 1er janvier 2012 devront être identifiés
Aider les animaux : Forum d'entre-aide pour la protection animalière
Techniques d'élevage, un blog pour tout savoir sur vos animaux : élevage, alimentation, soins, maladies...
Les inscriptions de chiens de race enregistrent une hausse de 6 %
A Toulouse, les chiens repèrent les endroits où se soulager
L'identification par boucle auriculaire chez les chevaux
Un mouton, ce n'est finalement pas si bête
Protégez les chiens contre la leishmaniose : une nécessité en 2011
Le danger de leishmaniose existe toujours : une nouvelle étude précise l'évolution de la maladie en France

RencontreMonChien.com, le site de rencontre pour ceux qui aiment les chiens.
Dormir avec son animal : quel risque zoonotique?
Proposition de loi. Identification des félins
Les chats et les chiens seront sur un pied d'égalité en termes de traçabilité

Une mutation génétique est liée à la hausse des aptitudes athlétiques du whippet
Zoom sur la maladie des griffes du chat
La lutte contre les puces est le principal rempart à cette zoonose

FrenchToutou.com : le site canin francophone au service des particuliers et des professionnels.
Identification des chats : le propriétaire influe dans l'acceptation d'un collier
Côté éthique, les vétérinaires sont dans le trio de tête des professionnels
Les doyens des chats et des chiens ont 39 et 24 ans
Certaines fourmis légionnaires ont un statut spécialisé de "bouche-trou"
Chiens perdus. Complément de l'identification électronique
Toutourazzi, le web magazine 100% actu et nouvelles tendances pour chiens d’exception.
CHEVAUX : Tempérament : sous l'influence de plusieurs facteurs
La boutique J'aiduchien.com vous propose une collection originale d'articles et accessoires mode pour le confort, le look et le soin de vos animaux favoris.
L'État n'emboite pas le pas de l'Europe en matière d'identification
La possession d'un animal reste l'un des plus grands désirs des enfants
Une proposition de loi pour limiter l'abattage rituel
Avoir un chien durant la petite enfance influence le développement immunitaire et les maladies atopiques
Les français peu objectifs sur le poids de leurs animaux
Les Français et l'adoption; avant tout une question de bonheur
De la viande issue de vaches clonées vendue au Royaume-Uni
Supplémentation en vitamine A chez des chiots: pas d'effet néfaste quelle que soit la dose
Médicament : vers un marché unique
En Alsace, un "club de vacances" standing pour chiens et chats.
Cri d'alarme en Afrique: risques de disparition de certaines espèces de bétail.

Voir toutes les dépêches
Accueil » Fiches pratiques » Partir en vacances avec son animal ne s'improvise pas
Exporter en pdf  Exporter en pdf
Partir en vacances avec son animal ne s'improvise pas

 

PARTIR EN VACANCES AVEC SON ANIMAL NE S'IMPROVISE PAS

 

Partir en vacances ou en déplacement avec un animal nécessite une certaine préparation.

Selon la destination, le moyen de transport, l'état de l'animal, les mesures sanitaires, les règles et les conseils diffèrent.

 

Selon la destination (France ou étranger), l'hébergement (famille, hôtel ou camping), la législation sur le transport des carnivores domestiques varie. Il importe donc d'en parler avec le propriétaire suffisamment longtemps à l'avance.

 

Voyager en France et dans les DOM-TOM avec son chien ou son chat


Si le voyage a lieu à l'intérieur du territoire, les mesures spécifiques à suivre sont celles imposées par la réglementation française, ainsi que celles qui préservent la santé et le confort de l'animal. Avant le départ, il est conseillé de se renseigner auprès de la Direction des services vétérinaires (DSV) ou des compagnies aériennes.

 

Il est souhaitable que l'animal soit à jour de ses vaccinations (typhus, coryza, chlamydiose, leucose pour un chat ; Carré, hépatite, leptospirose, parvovirose, toux de chenil pour un chien) correctement identifié (par tatouage ou puce électronique), afin de le retrouver en cas de perte. Il est conseillé au propriétaire de se munir du carnet de vaccination et au moins d'une photocopie de la carte d'identification.

 

La vaccination antirabique valide est obligatoire pour se rendre :

  • En Corse ou dans les départements d'outre-mer (Martinique, Guadeloupe, Guyane, Réunion) ainsi que l'identification, toujours obligatoire dès lors que la vaccination antirabique est exigée ;

  • Dans les territoires d'outre-mer (Nouvelle Calédonie, Polynésie Française, Mayotte, Saint-Pierre-et-Miquelon), ainsi que l'identification et un certificat sanitaire.

 

Par précaution, il convient de veiller également à ce que l'animal subisse un traitement antiparasitaires externe et interne avant le départ surtout si la région ou le département de destination présente des dangers particuliers (echinococcose dans le Jura, leishmaniose et dirofilariose dans le Sud-Est, piroplasmose dans le Sud-Ouest, etc.)

L'auxiliaire peut interroger le propriétaire sur sa destination pour prévoir les différents produits nécessaires et, le cas échéant, proposer une consultation avec le vétérinaire. Si l'animal suit un traitement ou reçoit un régime spécifique, il est important que son maître emmène avec lui son dossier médical, ainsi que les médicaments ou les aliments nécessaires au séjour. Il est aussi utile qu'il se procure les adresses de plusieurs vétérinaires locaux.

Il est peut être opportun pour le propriétaire de vérifier que son assurance en responsabilité civile est à jour et prend en charge les dégâts causés par son compagnon. D'ailleurs, il pourrait prévoir, quelques mois avant le déplacement, une assurance santé, car les accidents de la circulation et les bagarres sont plus fréquents pendant les vacances. Attention toutefois au délai de carence des assurances, ce laps de temps qui court de la souscription jusqu'au moment ou l'animal sera effectivement pris en charge.

 

Avant de partir, il vaut mieux se renseigner également sur les possibilités d'hébergement et les conditions de vie de l'animal sur place. Est-il accepté dans l'hôtel ? Y a t-il des lieux de promenades adaptés (réserves naturelles interdites aux chiens)? Est-il possible d'emmener son compagnon sur la plage?, etc. Toutes les questions résolues avant le départ sont autant de mauvaises surprises évitées

 

Les modalités pour voyager avec votre animal changent selon les pays

 

Le propriétaire doit se conformer à la réglementation des mouvements non commerciaux des animaux domestiques au sein de l'Union européenne et/ou vers les pays tiers. Certaines mesures sont valables pour toutes les destinations, comme l'identification et la vaccination antirabique valide (depuis plus d'un mois et moins d'un an) avec présentation du passeport et de la carte d'identification. D'autres dépendent du pays de destination. Il convient, dans ce cadre, de distinguer plusieurs catégories de pays selon leur état sanitaire d'une part et leur appartenance ou non à l'Union européenne d'autre part.

En outre, le propriétaire doit être averti que s'il peut sortir relativement aisément du territoire français, il aura des règles strictes à suivre à son retour, car la France est un pays indemne de rage depuis 2001 et sa réglementation sanitaire s'est durcie.

Pour les voyages vers un pays tiers (hors de l'union européenne), il est conseillé de se renseigner auprès du consulat ou de l'ambassade du pays concerné pour connaître les conditions d'importation. En général, la vaccination contre la rage et l'identification sont le minimum exigé par les autorités.

En revanche, il est primordial de prévoir le retour vers la France pour s'adapter à la réglementation.

Le certificat sanitaire doit être rédigé dans les dix jours qui précèdent le retour.

Le titrage d'anticorps doit être réalisé au moins un mois après la vaccination et trois mois avant de revenir sur le territoire français si le titrage est effectué dans le pays tiers. Dans le cas où il a été fait avant de quitter la France, il n'y a pas de délai à respecter.

Quand le voyage nécessite la traversée de plusieurs pays appartenant à des catégories différentes, il faut, bien entendu, prévoir les formalités concernant chacun d'eux.

 

Au sein de l'Europe, les règles varient aussi pour votre chien ou votre chat

 

Il existe deux groupes d'États européens. Le groupe 1 rassemble l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, le Danemark, l'Espagne, la France, la Finlande, la Grèce, l'Italie, le Luxembourg, les Pays-Bas et le Portugal.

Le groupe 2 comprend la Suède, l'Irlande, le Royaume-Uni et Malte.

 

Pour les pays du groupe 1 :

  • Le tatouage reste valable jusqu'en juin 2011, date à laquelle seule l'identification électronique sera reconnue pour les déplacements au sein de l'Union européenne;
  • Les animaux âgés de moins de trois mois doivent être accompagnés de leur mère ou disposer d'un certificat sanitaire.

     

    Pour les pays du groupe 2 :

  • La puce électronique est obligatoire ;

  • Le titrage d'anticorps doit être pratiqué au moins un mois après la vaccination antirabique et au moins trois mois (Suède) ou six mois (Irlande et Royaume-Uni) avant l'entrée dans le pays ;

  • Si l'animal est régulièrement vacciné contre la rage sans interruption du protocole depuis le premier titrage, celui-ci reste valable à vie.

    Dans le cas contraire, il faudra refaire un titrage un mois après la reprise de la vaccination. Les dispositions du Pet Travel Scheme (document à remplir par le vétérinaire vingt quatre à quarante huit heures avant le départ) restent applicables.

 

Respecter les modalités liées au transport de votre animal de compagnie

 

Le mode de transport conditionne les mesures à prendre pour le voyage afin de réduire le plus possible le stress de l'animal, mais également de préserver la tranquillité et la sécurité des propriétaires et des voyageurs. Rappelons que les chiens de catégorie 1 sont interdits dans les transports en commun.

 

En voiture, il est utile de prévoir avec le vétérinaire des médicaments contre les nausées et les vomissements, ou des tranquillisants si le voyage est long et/ou l'animal agité. Il est conseillé de laisser l'animal à jeun douze heures avant le départ s'il est sujet aux nausées. Dans le cas où il ne voyage pas souvent ou ne l'a jamais fait, une période d'adaptation est utile, avec des essais sur de petits parcours, puis avec des trajets plus long. Dans tous les cas, il faut prévoir une cage confortable pour les chats ou les furets. Il existe des systèmes d'attache de la laisse du chien à la ceinture de sécurité, des filets de séparation, etc... Des arrêts fréquents seront aussi nécessaires pour donner à boire régulièrement, avec promenade hygiénique et séance de jeux pour dégourdir les pattes à la clé. Si l'animal est âgé et présente une pathologie cardiaque, une attention particulière sera portée à la chaleur, les étapes seront courtes et l'animal sera placé sur un ligne humide et rafraîchi de façon régulière.

 

En train, il existe des règles à respecter : la SNCF accepte les chats, les furets et les autres petites bêtes de moins de 6 kg, à condition qu'elles soient en cage ou dans un sac (dimensions définies 45 x

30 x 25 cm) avec des frais de transport de 5 € maximum. Le propriétaire peut les tenir sur ses genoux à conditions qu'ils soient munis d'un collier et d'une laisse. Les chiens de plus de 6 kg peuvent accompagner leur maître s'ils sont tenus en laisse et muselés avec un titre de transport de 2ème classe demi-tarif, et doivent être maintenus dans le couloir ou entre les wagons. Si un passager n'apprécie par leur compagnie, il peut demander au contrôleur de faire déplacer le propriétaire de l'animal à une autre place.

 

En car, les animaux sont acceptés à condition qu'ils soient de petite taille et maintenus en sac ou en cage de transport.

 

En bateau, les conditions dépendent de la compagnie empruntée : certaines n'acceptent pas les animaux domestiques, d'autres le font, mais exigent un certificat de bonne santé et/ou le carnet de vaccination, même si le bateau reste en France. Dans tous les cas, l'animal sera placé dans un endroit réservé voire dans la voiture s'il s'agit d'un ferry. Les documents exigés en cas de passage de frontières sont les mêmes que ceux passés en revue précédemment et dépendent du pays de destination.

 

En avion, selon le voyage et la compagnie, les animaux sont plus ou moins acceptés : les oiseaux et les rongeurs, même en cage, les femelles pleines ou les grands chiens sont généralement interdits en cabine. Les chats en panier ou en cage, les petits chiens dans un sac sont acceptés (le poids varie selon les compagnies, mais ils sont rarement autorisés au delà de 8 kg). Le voyage est payant, le tarif dépendant de la destination, ainsi que de la compagnie ; le poids de l'animal sera ajouté à celui des bagages et pourra faire dépasser le quota permis, d'où des surtaxes possible. Pour les autres cas ( chien d'un poids supérieur à 5-8 kg), le voyage (payant) se fera en soute dans des cages spéciales vendues dans les aéroports. Pour le confort de l'animal, une tranquilisation peut être conseillée si le voyage est long. Le propriétaire pourra partir en toute sérénité et profiter de son séjour dans la mesure où toute les démarches ont été réalisées suffisamment à l'avance. S'il n'est pas dans les délais légaux (vaccination rage non valide, titrage des anticorps non réalisé, etc.), il ne lui restera qu'à reporter son voyage ou à placer son compagnon chez un proche ou en pension. C'est dire l'importance d'aborder dès à présent le sujet des vacances avec les clients.

 

 

 

Principales mesures aux frontières

DE LA FRANCE VERS

États membres

de l'UE groupe 1

États membres

de l'UE groupe 2

Pays tiers

(hors UE)

DOM/Corse

TOM

- Passeport

- Identification

- Vaccination antirabique

- Passeport

- Identification (par puce électronique)

- Vaccination antirabique

+

- Titrage anticorps (> 0,5 UI/ml)

- Traitement antiparasitaire contre tiques et échinocoques

Renseignements auprès du consulat de l'ambassade du pays concerné

- Identification

- Vaccination antirabique

- Identification

- Vaccination antirabique

- Certificat sanitaire

RETOUR VERS LA FRANCE

Pays tiers où la rage est maîtrisée

Pays tiers où la rage n'est pas maîtrisée

DOM/ Corse

TOM

États membres

- Certificat sanitaire ou passeport

- Identification

- Vaccination antirabique

+

- Vaccination CHLP (chien)

- Vaccination typhus (chat)

- Certificat sanitaire ou passeport

- Identification

- Vaccination antirabique

- Titrage d'anticorps (> 0,5 UI/ml)

- Identification

- Vaccination antirabique

- Certificat sanitaire

- Identification

- Vaccination antirabique

- Passeport

- Identification

- Vaccination antirabique

 

 

Quelques conseils utiles permettent au propriétaire d'éviter les soucis

 

  • Prévoir les dangers saisonniers, dus au soleil et aux températures élevées (coup de chaleur en cas d'enfermement dans une voiture garée en plein soleil), à la neige et au froid (gelures et crevasses entre les doigts), à l'eau de mer (vomissement et diarrhée par absorption d'eau salée), aux chenilles processionnaires (parfois dès janvier dans le Sud et le Sud Ouest !)

  • Acquérir l'équipement nécessaires aux sorties de votre chien ou votre chat et habituer au collier ou au harnais, ainsi qu'à la laisse les animaux qui ne sortent qu'en vacances.

  • Entraîner l'animal à une activité supplémentaire, notamment les chiens qui font peu d'exercice en temps normal. Un « chien canapé » qui, tout à coup, ferait un jogging de 4 km tous les jours pourrait présenter rapidement des signes de fatigue ou des blessures au niveau des coussinets (courses dans les rochers ou sur un sol irrégulier).