Français English
Recherche par marques

Frais de port réduits à partir de 59€

Recevez notre newsletter
Nouveautés
Adaptil chien spray 20 ml
Adaptil chien spray 20 ml

11.70 €



Ballon pour chevaux
Ballon pour chevaux

50.50 €



Cutene 100 ml
Cutene 100 ml

24.90 €



Cube confort pour furet
Cube confort pour furet

21.00 €



Cage Ovo Home pour hamster
Cage Ovo Home pour hamster

28.00 €



Cage N'ZO
Cage N'ZO

37.80 €



Abri pour reptile
Abri pour reptile

10.90 €



Terrarium pour reptiles et amphibiens
Terrarium pour reptiles et amphibiens

94.00 €



Toilette angulaire
Toilette angulaire

4.20 €



Maisonnette végétale
Maisonnette végétale

7.20 €



Abri pour rongeurs
Abri pour rongeurs

67.60 €



Enclos d'extérieur octogonal
Enclos d'extérieur octogonal

30.30 €



Informations

Actualités
REVOILÀ LES AOÛTATS !
Dans l'herbe, tu n'oseras plus te rouler...
Protégez vos enfants en faisant entrer saletés et animaux à la maison !
Parapharma-veterinaire vous propose les Elixirs floraux - Fleurs de Bach pour vos animaux
Peste bovine : la première maladie animale éradiquée de la planète
L 'ANIMAL DE COMPAGNIE EST PLEINEMENT INTEGRE AUX FOYERS FRANCAIS
Les otites externes chez le chien
LES CALCULS URINAIRES DU CHAT
Education virtuelle
Les vaches sont de bonnes copines !
Parapharma-veterinaire.com propose en nouveauté un test urinaire rapide de gestation pour les juments. Cavaliers et propriétaires de chevaux profitez-en!
Soigner les animaux à l'homéopathie, c'est possible et ça marche!
Animal errant : que faire ?
1er cas de leishmaniose cutanée bovine en suisse
Les cas de botulisme sont en quasi-totalité d'origine alimentaire en France
Une crème solaire pour les chiens et chats !
Le site de rencontre pour animaux UNIMALIA fait peau neuve!
La société Animaderm vous propose "Shampoo", extrêmement efficace sur toutes les taches de vos chevaux
Découvrez l'association Gueule de Chien
Tous les chats de plus de 7 mois nés après le 1er janvier 2012 devront être identifiés
Aider les animaux : Forum d'entre-aide pour la protection animalière
Techniques d'élevage, un blog pour tout savoir sur vos animaux : élevage, alimentation, soins, maladies...
Les inscriptions de chiens de race enregistrent une hausse de 6 %
A Toulouse, les chiens repèrent les endroits où se soulager
L'identification par boucle auriculaire chez les chevaux
Un mouton, ce n'est finalement pas si bête
Protégez les chiens contre la leishmaniose : une nécessité en 2011
Le danger de leishmaniose existe toujours : une nouvelle étude précise l'évolution de la maladie en France

RencontreMonChien.com, le site de rencontre pour ceux qui aiment les chiens.
Dormir avec son animal : quel risque zoonotique?
Proposition de loi. Identification des félins
Les chats et les chiens seront sur un pied d'égalité en termes de traçabilité

Une mutation génétique est liée à la hausse des aptitudes athlétiques du whippet
Zoom sur la maladie des griffes du chat
La lutte contre les puces est le principal rempart à cette zoonose

FrenchToutou.com : le site canin francophone au service des particuliers et des professionnels.
Identification des chats : le propriétaire influe dans l'acceptation d'un collier
Côté éthique, les vétérinaires sont dans le trio de tête des professionnels
Les doyens des chats et des chiens ont 39 et 24 ans
Certaines fourmis légionnaires ont un statut spécialisé de "bouche-trou"
Chiens perdus. Complément de l'identification électronique
Toutourazzi, le web magazine 100% actu et nouvelles tendances pour chiens d’exception.
CHEVAUX : Tempérament : sous l'influence de plusieurs facteurs
La boutique J'aiduchien.com vous propose une collection originale d'articles et accessoires mode pour le confort, le look et le soin de vos animaux favoris.
L'État n'emboite pas le pas de l'Europe en matière d'identification
La possession d'un animal reste l'un des plus grands désirs des enfants
Une proposition de loi pour limiter l'abattage rituel
Avoir un chien durant la petite enfance influence le développement immunitaire et les maladies atopiques
Les français peu objectifs sur le poids de leurs animaux
Les Français et l'adoption; avant tout une question de bonheur
De la viande issue de vaches clonées vendue au Royaume-Uni
Supplémentation en vitamine A chez des chiots: pas d'effet néfaste quelle que soit la dose
Médicament : vers un marché unique
En Alsace, un "club de vacances" standing pour chiens et chats.
Cri d'alarme en Afrique: risques de disparition de certaines espèces de bétail.

Voir toutes les dépêches
Accueil » Fiches pratiques » L'arrivée d'un bébé dans un foyer avec un chien ou un chat
Exporter en pdf  Exporter en pdf
L'arrivée d'un bébé dans un foyer avec un chien ou un chat

 Arrivée d'un bébé : pour que tout se passe bien avec l'animal de la maison

 

L'annonce d'un heureux événement est invariablement source d'interrogations et même d'inquiétude chez les futurs parents quand un animal vit à la maison.

Quel sera la réaction de ce dernier ? Sera-t-il jaloux ? Existe-t-il des risques pour l'enfant ? Comment préparer l'arrivée du bébé ? Ce sont autant de questions auxquelles l'ASV doit apporter des réponses claires et non alarmistes.

 

Halte aux idées reçues

 

« Il faut écarter le chat de la femme enceinte » : excessif

 

C'est l'avis habituellement donné par les médecins aux futures mamans qui ne sont pas immunisées contre la toxoplasmose. Un conseil à l'origine de nombreux abandons en refuge … Pourtant le risque est faible et maîtrisable. Rappelons que la toxoplasmose est une maladie parasitaire due à Toxoplasma gondii, commune à l'Homme et à de nombreux animaux dont le chat.


La contamination est dans la très grande majorité des cas sans conséquence dans l'espèce humaine. Elle devient problématique quand elle a lieu pendant la grossesse car le fœtus y est sensible. Une femme avec une sérologie positive à la toxoplasmose (7 cas sur 10 en France) n'a rien à craindre : ses anticorps élaborés après un contact passé avec le parasite, protègent son bébé. Dans le cas contraire, il faut d'abord avoir conscience que la première cause de contamination est l'ingestion de viande pas assez cuite.


Un chat infesté peut, certes, rejeter des parasites (des ookystes) dans ses selles. Cependant ces ookystes ne deviennent réellement contaminants et dangereux pour une personne à risque qu'après avoir subi une sporulation dans le milieu extérieur durant 1 à 5 jours.


Si le futur père se charge de changer et désinfecter tous les jours la litière et que la future mère observe des règles d'hygiène simples (se laver les mains après l'avoir caressé...), il n'y a pas de raison d'écarter le chat. Et ce, d'autant plus que si celui-ci est nourri avec des aliments industriels et ne sort pas : il a très peu de risque de contracter la toxoplasmose.

 

« Il va être jaloux » : idée anthropomorphique

 

L'animal, chien ou chat, peut être perturbé, inquiété face aux nombreux bouleversements dus à l'arrivée d'un bébé, mais surement pas jaloux. Penser que son animal croit que le nouveau venu sera davantage aimé que lui et qu'il va le remplacer est foncièrement anthropomorphique. Un changement de comportement est prévisible au début, c'est-à-dire dans la phase d'adaptation durant laquelle l'animal doit trouver de nouvelles marques. Cela n'a rien à voir avec la jalousie.

 

« Dans les mois précédant la naissance, la vie du chien doit progressivement être réorganisée. »

 

Le chien considère le bébé comme un jeune qui, par définition, n'entre pas dans la hiérarchie du groupe. Il n'est donc pas un concurrent. Le chat, lui, adepte de la tranquillité, prendra de la distance face au remue-ménage autour du landau.

 

« Quand bébé est né, le papa doit ramener de la maternité des langes pour avertir son animal » : aucun intérêt

 

Rapporter des langes imprégnés de l'odeur du bébé ne sert à rien puisque le père lui-même porte son odeur. Par ailleurs, l'animal est bien conscient, et ce depuis le début de la grossesse, que la famille va s'agrandir. Il a bien senti les modification hormonales chez sa maîtresse et même avant que celle-ci ne le sache. C'est ce que l'on appelle un diagnostic précoce de gestation !

 

Les propriétaires observent souvent chez leur animal un changement d'attitude envers la future mère : le chat devient plus câlin, le chien tente de la séduire.

 

« La présence d'un chat ou d'un chien augmente les risques d'allergies chez l'enfant » : au contraire

 

Les allergologues et les pédiatres ont longtemps été fâchés avec les animaux à poils, les rendant responsables de l'augmentation des allergies chez l'enfant. Jusqu'à ce que des études à grande échelle apportent des conclusions inverses : la présence d'un chien ou d'un chat (ou de plusieurs) auprès d'un enfant les premières années de sa vie réduirait le risque global d'allergies.

 

L'exposition précoce et régulière à des mammifères stimulerait chez le jeune une réponse immunitaire qui préviendrait le développement de l'asthme.

 

Préparer l'arrivée

 

Les habitudes, les bruits,les odeurs, les mouvements, tout va être bouleversé dans la maison à l'arrivée de l'enfant. Et l'animal naturellement écarté. Pour éviter l'apparition de troubles du comportement, conseillez aux propriétaires d'anticiper.

 

Préparer le chien

 

Dans les mois précédant la naissance, la vie du chien doit progressivement être réorganisée. Vérifiez avec les propriétaires que les règles de bonne conduite sont bien respectées par le chien et qu'il est à sa place dans la hiérarchie de la famille.

 

Un chien qui aurait des prérogatives de dominant risque plus tard de « s'approprier » le bébé et d'avoir un comportement excessif envers lui. Et il supporterait moins l'agitation autour du nourrisson au point d'en devenir agressif.

 

Le lieu de couchage du chien n'est pas anodin : son panier/couffin doit être posé au sol, dans un coins discret, sans passage, où il pourra se détendre et observer de loin l'agitation familiale. Autant dire que la chambre des parents, le couloir, l'escalier (en bas ou en haut), le canapé sont à éviter car perpétuellement dérangé, il va vite devenir irritable.

 

Interdire la chambre du bébé dès le premier coup de peinture est tout à fait censé. Le chien doit respecter le « nid », lieu aussi stratégique que la chambre des maîtres.

 

Ses sorties comme ses repas sont, si ce n'est pas déjà le cas confiés à monsieur. Celui-ci devra les programmer dans la journée et respecter les horaires établis après l'arrivée du bébé pour qu'ils soient des rituels apaisants pour l'animal.


Les maîtres devraient petit à petit ne plus répondre aux demandes de jeux et de câlins : c'est à eux de décider des moments de détente, pas au chien.

 

Si le chien à la fâcheuse manie de sauter sur les gens pour les accueillir, il est temps de la corriger avec l'aide éventuelle d'un éducateur.

 

Enfin et surtout, recommandez une consultation vétérinaire au moindre comportement d'agressivité, d'hyperactivité ou de nervosité.

 

Préparer le chat

 

Il ne doit pas être délaissé à l'arrivée du bébé, ce qui aggraverait son stress, somme toute bien naturel : toute la famille doit s'engager à consacrer chaque jour un peu de son temps pour des jeux et des caresses, avant et après la naissance. La ludothérapie est ici plus que jamais indiquée.


Les premiers travaux dans la future chambre de bébé sont déjà anxiogènes pour un chat. Conseillez alors de placer un diffuseur de phéromones apaisantes (Feliway) qui restera branché jusqu'à minimum 3 mois après la naissance.


Il faudra veiller à ce que sa gamelle soit toujours remplie pour éviter un stress supplémentaire au chat.

 

Le chat aura plus que jamais besoin de s'isoler loin de toute agitation quand le bébé sera là : il est temps de lui aménager les lieux de refuge en hauteur : dessus d'armoire, étagères, tablettes murales et arbre à chat à plusieurs étages.

 

Enfin, le vétérinaire peut prescrire un complément alimentaire à effet anxiolytique ou un psychotrope si le chat présente des signes d'anxiété.

 

Les présentations


Avec le chien

A la sortie de la maternité, grâce à son flair performant, le chien peut flairer à distance le bébé. De toutes façons, il va instinctivement faire un geste de retrait et prendre de la distance car il comprend que c'est un être fragile, protégé par la « femelle ». Une chienne éloigne toujours ses congénères quand elle allaite. La mère doit faire de même avec le chien à l'heure de la tétée ou s'il approche de trop près le nouveau-né.

 

Pour les chiens hyperactifs, il vaut mieux leur apprendre à garder une distance d'un mètre autour du bébé.

 

Avec le chat


Le transat du bébé posé au sol, le chat ira de lui-même découvrir le nouveau membre de la famille. Si celui-ci se met soudainement à crier, le chat peut se mettre à souffler et cracher. Il ne faut surtout pas le punir car il s'agit d'une simple réaction de surprise et de peur sans conséquence.

Pendant la tétée du bébé, l'attitude à adopter dépend du chat et de la mère car c'est quand même un moment privilégié. Si le chat est Hs-ha, on ne laisse pas s'approcher (trop joueur, trop impulsif).

Sinon l'attitude dépend de la mère, tout en sachant que le chat mis à distance ( 1 mètre) ne sera pas jaloux. Ces précautions sont surtout pour le premier mois. Ensuite, on peut se détendre.

 

Préserver la santé du bébé

 

Le nourrisson est un être fragile et vulnérable et certaines précautions sont à prendre pour éviter que la présence d'un animal soit dangereuse pour sa santé

 

Vermifuger les animaux

 

Les animaux de compagnie sont facteurs de zoonoses parasitaires auxquelles le nourrisson est très sensible. Le risque est en particulier significatif avec les ascaris qui parasitent le tube digestif des carnivores (Toxocara canis chez le chien et Toxocara cati chez le chat)

C'est pourquoi il est conseillé de traiter régulièrement les animaux en contact avec les enfants avec un vermifuge polyvalent.


Les chatons et les chiots sont vermifugés tous les 15 jours entre l'âge de 2 à 6 semaines puis tous les mois jusqu'à 6 mois. Les adultes le sont au moins 4 fois par an.

 

Placer une moustiquaire sur le berceau pour éviter que la chat ne vienne s'y lover.

 

Respecter des règles d'hygiène

Giardiose, salmonellose, campylobactériose... Toutes ces maladies sont transmissibles de l'animal à l'enfant par voie orale. La prévention passe par la désinfection systématiques des jouets et biberons touchés par l'animal. Et bien entendu, on empêche l'animal de lécher le visage du bébé, de manger dans son assiette ou de dormir avec lui.

 

Ne jamais le laisser seul avec un animal

 

Le risque zéro d'agression n'existe pas et un enfant en bas âge ne devrait jamais se retrouver sans surveillance, ne serait-ce que quelques minutes, avec un animal si « gentil » soit-il.

 

Attention aux punitions en présence de l'enfant

 

Car l'animal peut associer la punition à l'enfant et devenir ensuite anxieux, voire imprévisible en sa présence. Inversement, gronder son enfant en présence de son chien ou son chat peut rendre l'animal nerveux et le pousser à intervenir.

 

Consulter avant qu'il ne soit trop tard

 

Si en présence du bébé, le chien s'agite, tourne autour du couffin( comportement de prédation), s'il grogne ou s'il essaye de le protéger, une consultation en urgence chez votre vétérinaire s'impose.